Vivre avec la douleur

Après plusieurs mois de contraception hormonale non stop et autres solutions médicamenteuses pour atténuer la douleur de mes règles abondantes, je suis passé à une autre forme de vie. J’ai utilisé ce temps pour me découvrir, à m’informer sur le sujet et à m’interroger sur la façon dont je voulais vivre cette situation mensuelle.

A lire : Mes 5 Nouvelles Habitudes – Règles Douloureuses.

Aujourd’hui, j’ai décidé :

          D’accepter mon Féminin  D’accueillir mon Féminin  De fêter mon Féminin

M’accepter en tant que femme
Oui, avoir ses règles à un lien directe avec le fait d’être une femme. Avoir mes règles fait évidement de moi une femme dans mon entier, de tout ce que j’ai de plus féminin en moi. Cette situation éveille en moi plein de questions, je me suis interrogée sur ce qu’était une femme

  • Comment je voulais vivre la femme que je suis et celle que je voulais devenir
  • Quels étaient mes besoins et mes attentes en tant que femme
  • Quelle était ma place de femme
  • Étais-je en pleine possession de mes pouvoirs de femme…

Et pour le sujet qui nous intéresse dans ce poste:
Comment, en tant que femme, j’avais envie de vivre cette semaine intense et 100 % Féminine?

Capture regles.PNG

 

Je suis une femme et accepter tous les mois leur venue comme un événement naturel et sacré, m’y préparer pour dans ma tête, dans mon corps, dans mon environnement et mes activités est devenu pour moi une évidence.

Je ne dirais pas que je les attends avec impatience mais j’accepte en toute conscience et en toute positivité leur venue.

 

Accueillir la femme que je suis
J’ai l’image de certains films « anciens » (pas tant que ça car m’a mère l’à vécu) ou les règles sont accueillies comme un péché, comme une faute et ou la Nouvelle Femme reçoit une gifle, plus ou moins forte, de la part de sa propre mère. Le sujet est tabou et sale, on en parle pas. Ça n’existe pas et on se débrouille comme on peut avec le sang de la honte.

DÉCOUVREZ 21 TRADITIONS A TRAVERS LE MONDE POUR ACCUEILLIR LE PREMIER JOUR DE RÈGLE DES JEUNES FILLES

Les choses ont-elles évoluées aujourd’hui ?
Effectivement, on en parle plus, à la télévision, dans les publicités, sur les réseaux sociaux, on se donne des serviettes entre femmes, on demande même un doliprane à un garçon en lui disant ce qu’il se passe et  vous trouverez aussi des comptes instagram dédiés aux règles avec des photos et des témoignages dans lesquelles ce moment de vie n’est plus dissimulé par un liquide bleu et sans montage, on nous partages de vraies images de sang, de serviettes, de tampons et de culottes.. Les règles ne font plus parties de l’intimité…

Cela fait-il réellement avancer les choses ?
En 2018, nous avons envie que les choses aillent vite, très vite, nous sommes dans le trash, dans la provoque dans l’objectif de rendre cela « normal » sans forcement passer par de longues étapes d’apprentissages, de périodes d’adaptations. Pour faire changer les choses, nous n’y allons plus Step By Steps. C’est comme ça et pas autrement, on s’imposent tout les uns les autres sans nous demander notre  avis et expliquer pour quoi.

Et pour vous, les règles, c’est tabou ?

8d9827e121a6a7e41bc8697797d133deJe suis une femme et accueillir tous les mois mes règles en connaissances de cause est important pour ne pas subir leur présence et faire de leur séjour un moment de grâce durant lequel je m’aime, je ne m’oublie pas, ou je ne les renies pas, ou je prends soins de la femme qui se manifeste ces quelque jours dans le mois.
Au delà de mes règles, j’accueil tout ce qui fait de moi une femme, être une femme c’est normal, c’est être belle, c’est être sensible, sensuelle, fragile, forte, douce, sacrée… je ne veux plus me cacher, avoir honte, être humiliée, avoir une posture de victime surtout fasse à l’homme, je veux que l’on prenne conscience de ma valeur en tant que femme, que l’on me traite comme il se doit, je veux être une femme épanouie et m’unir aux autres femmes sans jalousie, sans colère, sans comparaisons.

Être fortes & unies ne seraient ils pas les mots de notre époque à brandir sur notre chemin de l’amour pour (re)trouver notre place et vivre en harmonie avec l’homme et être enfin ensemble?

Fêter la Femme qui s’éveille
37722866_448531905659445_3616411696442114048_nJe suis une femme et toute occasion est bonne pour le fêter, le mettre en avant et le partager avec des mots, des gestes, des rencontres, des actions..

Ne pas oublier d’être heureuse se jour là en particulier, de sourire et de se faire plaisir. De découvrir et d’exploiter la femme unique que nous sommes.

Vivre aussi au rythme de la douleur sans en être dépendante et savoir qu’elle est là, quelle est présente m’aide à l’accepter au mieux et à savoir, au fil du temps, ce qui l’apaise, ce qui m’apaise…

Tel un calendrier de l’avant, avant de célébrer le jour de la grossesse. Passez des moments entre femmes, entre filles, célébrer le féminins, échanger entre vous vos astuces, vos expériences, donnez vous des conseils et transmettez à vos filles tout ce qui fait d’elle une femme et tout le Bonheur que s’est d’être une femme.

Pour ma part, j’ai l’honneur d’être invitée, chaque mois, à célébrer la femme à la Yourte Méditation lors des Shanty’sBioty « Belle&Zen » une journée 98% Féminine durant laquelle la femme est à l’honneur autour d’ateliers de bien-être et du développement personnel féminin.

Retrouvez les dates des prochaines Shanty’sBioty: ICI
Toutes les info. sur l’événement : ICI

cercle-femme-couleur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close